Off White Blog
Cette Ferrari 275 GTS de 1965 a été conçue pour la royauté marocaine

Cette Ferrari 275 GTS de 1965 a été conçue pour la royauté marocaine

Août 11, 2022

Malgré les portes en acier-aluminium, le capot et le couvercle du coffre, la Ferrari 275 GTS 1965 de Pininfarina se distingue par ses phares découverts, ses ailes à trois volets, son extrémité arrière effilée et ses roues à rayons Borrani standard. Avec seulement 200 exemplaires construits sur une période de production de 18 mois, la 275 GTS est beaucoup plus rare que ses homologues fermées Berlinetta, 330 GTS et 365 GTS.

Récompensée aujourd'hui par de nombreux amateurs de marques comme l'expression luxueuse des grandes tournées d'une célèbre plate-forme de 3,3 litres, la 275 GTS est devenue l'une des Ferrari ouvertes les plus collectionnables de l'époque.


Cette Ferrari 275 GTS de 1965 a été conçue pour la royauté marocaine

Autrefois propriété du prince Abdallah Moulay, le frère du roi marocain Hassan II, la 275 GTS a bénéficié d'une restauration au début des années 2000 qui comprenait la remise à neuf de la peinture Verde Pino Metalizzato d'origine - la 275 présente un intérieur en cuir crème garni, deux feux de brouillard supplémentaires et est immatriculé sur les plaques nationales marocaines portant la mention «3267-50».

Comme le 189e Construite à titre d'exemple (numéro de châssis 08015), cette 275 GTS a été assemblée en juillet 1966 et commandée neuve par le Prince, portant une signification nationaliste car sa palette de couleurs correspondait à celle du royaume côtier nord-africain.


Passée entre les mains de personnalités influentes, la Ferrari a été vendue au Français René Roux à la fin des années 1960 et finalement exportée aux États-Unis dans les années 1970 où elle a été achetée par Jim Sfetko de Kansas City en mars 1975. Sfetko s'est accroché au beauté pour une solide six ans avant de retourner chez le concessionnaire pour une restauration majeure qui comprenait le rafraîchissement du moteur et une repeinture rouge.


Au milieu de 1987, les intérieurs de la Ferrari 275 GTS ont été retravaillés en cuir noir sous la nouvelle propriété du célèbre partenariat Rick Cole et Marty Yacoobian - avant d'être remis à un concessionnaire réputé de New York, Ed Jurist's Vintage Car Store, un quelques mois plus tard.

Avec un affichage de l'odomètre de 47300 km, la Ferrari a été vendue aux enchères à Monaco, en octobre 1988, à un passionné allemand qui a traité la voiture à un entretien Auto Neuser à Nuremberg, en Allemagne de l'Ouest et l'a ensuite revendue à l'avocat basé à Paris, Marc Daubas en octobre 1992. .

Grandes apparitions lors de plusieurs événements passionnés tels que la réunion du Club Ferrari France au Mas du Clos en 1995 et le Ferrari Historic Challenge à Dijon-Prenois en juin 1998 - la 275 GTS a subi un flux continu de rafraîchissements, commençant par une révision complète du moteur par Garage Supersport France qui comprenait un système de refroidissement innovant et un système d'échappement en acier inoxydable.

Presque comme si la boucle était bouclée, la 275 GTS a été restaurée à sa couleur de peinture d'origine en 2001 et son intérieur a été retravaillé en cuir rouge pour un contraste distinctif et saisissant en 2002. En 2003, la 275 GTS avait parcouru 71 000 km et avait été acquise en 2015 par un collectionneur français respectable qui a soigneusement maintenu le prestige de la voiture.

Avec plus de 93000 km affichés sur son compteur kilométrique, la Ferrari 275 GTS 1965 conserve son moteur d'origine et bien qu'elle soit équipée d'une boîte de vitesses non originale de la spécification correcte - chaque modèle Ferrari 275 est un objet de collection alléchant qui continue à étinceler une frénésie à chaque vente aux enchères.

La Ferrari 275 GTS 1965 est actuellement en vente aux Émirats arabes unis dans le cadre d'une caution d'importation temporaire, qui lors de l'achat peut être annulée soit en exportant le lot ailleurs avec un connaissement approuvé et des documents douaniers.

Articles Connexes